L’esclavage est le fait de priver quelqu’un de sa liberté en le réduisant à l’état de marchandise commercialement négociable.  L’existence de l’esclavage est avérée depuis l’Antiquité, certaines cités grecques comme Athènes étant même peuplée majoritairement d’esclaves. L’Empire Romain a continué dans cette lancée.

Gravure Romaine – Source Wikipédia : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/65/Roman_collared_slaves_-_Ashmolean_Museum.jpg

Au Moyen Age, l’esclavage connaît un fort repli en Europe du Nord, à la suite de la christianisation progressive de la fin de l’Empire Romain. Il est remplacé par le servage, système bien distinct qui, s’il prive toujours les serfs d’une bonne partie de leur liberté, leur accorde toutefois une existence juridique.
BINELLA Peter Kaiser Escarpins Peter Kaiser
L’esclavage ne disparaît néanmoins pas en Europe, le nombre d’esclave augmentant même vers la fin du Moyen Age en Catalogne et en Italie.

Le fait historique marquant du Moyen Age est l’apparition de la traite arabe, qui durera du VIIIe au XVIIIe siècle. Cette traite a concerné plus de 10 millions d’esclaves, issus essentiellement d’Afrique mais également d’Europe méditerranéenne.

Manière dont les prisonniers chrétiens sont vendus comme esclaves au marché d’Alger. Gravure de Jan en Casper Luyken (1684) – Source Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Esclavage#/media/File:Marche_aux_esclaves_d_alger_gravure.jpg

A partir du XVIIe siècle s’établit la traite atlantique, la plus connue des traites d’esclaves. Elle s’établit entre l’Afrique et les Amériques, sa forme la plus connue étant le commerce triangulaire qui impliquait une escale en Europe, où étaient récupérées et transformées les denrées produites aux Amériques.  Cette traite est bien documentée, et a vu la production de documents juridiques encadrant le statut des esclaves, comme le Code Noir édicté en 1685 par le roi de France.

Schéma du commerce triangulaire. Source Wikipédia : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Triangular_trade.png

L’abolition de l’esclavage est un thème abordé par de nombreux philosophes des Lumières, comme Montesquieu, Voltaire et Diderot. L’esclavage a été aboli plusieurs fois au cours du temps, dans différents pays. L’esclavage est aboli en France en 1794, puis rétabli par Napoléon en 1802. La traite sera interdite sans succès en 1815, avant que l’esclavage ne soit définitivement aboli en France en 1848.

L’esclavage a perduré au XXe siècle, sous diverses formes, comme les camps de travail dans les régimes concentrationnaires. L’esclavage existe encore aujourd’hui, principalement dans la péninsule arabique, le sous-continent indien et certains pays d’Afrique. L’ONU estime à 25 millions le nombre de personnes vivant dans des conditions assimilables à de l’esclavage.

Matière et entretien

Dessus / Tige: Suède

Doublure: Cuir

Semelle de propreté: Cuir

Semelle d'usure: Matière synthétique

Épaisseur de la doublure: Doublure protégeant du froid

Conseils d'entretien: Appliquez un imperméabilisant avant la première utilisation

Détails du produit

Bout de la chaussure: Pointu

Forme du talon: Bloc

Fermeture: Sans lacets

Motif / Couleur: Couleur unie

Informations additionnelles: Nœud décoratif

Référence: PE211B0KJ-G11

Peter Kaiser
Suivre
Kaiser BINELLA Peter Peter Kaiser Escarpins q1P4z Kaiser BINELLA Peter Peter Kaiser Escarpins q1P4z Kaiser BINELLA Peter Peter Kaiser Escarpins q1P4z Kaiser BINELLA Peter Peter Kaiser Escarpins q1P4z Kaiser BINELLA Peter Peter Kaiser Escarpins q1P4z Kaiser BINELLA Peter Peter Kaiser Escarpins q1P4z Kaiser BINELLA Peter Peter Kaiser Escarpins q1P4z
Kaiser Kaiser Escarpins Peter Peter BINELLA
Kaiser Escarpins Kaiser BINELLA Peter Peter
BINELLA Kaiser Kaiser Peter Peter Escarpins
Peter BINELLA Escarpins Peter Kaiser Kaiser BINELLA Kaiser Peter Kaiser Peter Escarpins
foot KAISER Chaussures 5 TF multicrampons de Performance TEAM adidas fUq0Fw
Peter CARSTA CARSTA Kaiser Escarpins Escarpins Kaiser Peter Kaiser CARSTA Peter Escarpins Peter wa4q11